ADRIEN

 

LARDET

NEWS
1/1

Recherche formelle s'articulant autour de la notion de mobilier.

 

Cette série d'élements rappelant l'univers du meuble et de la microarchitecture s'attache à créer une appréhension mentale des normes constitutives du monde matériel commun, l'infrastructure et les contraintes physiques instituées par la rationalité administrative de structures publiques ou domestiques.

 

S'inspirant d'univers variés,du bureau de vote au bar en passant par le gymnase, la discothèque le complexe sportif ou encore le lieu de culte, ce répertoire non arbitraire constitue l'amorce d'une recherche ouverte sur l'ancrage d'une certaine typologie d'objets au sens large dans l'inconscient collectif, et sur leur affordance.

 

Comme un bestiaire dont les éléments seraient extraits de leur "milieu naturel" ou imaginés de toute pièce, cet ensemble de dessins flirt avec l'absurde, la sculpture et le catalogue de vente.